Histoire, géographie et sciences, les trois thèmes principaux de ce que nous devrions tous savoir
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Zarb ou Tombak

Aller en bas 
AuteurMessage
Edmond
Edmond
Messages : 521
Date d'inscription : 30/06/2018
Age : 69

Zarb ou Tombak Empty
MessageSujet: Zarb ou Tombak   Zarb ou Tombak EmptyJeu 17 Jan - 14:28

Zarb ou Tombak Hossei10
Hossein Tehrani

Le tombak (en persan : تنبک-تمبک) - nommé aussi tonbak, donbak, dombak - est un instrument de percussion à excitation digitale originaire d'Iran (Perse). Le nom "tombak" viendrait des sons produits par les frappes principales : tom (au centre de la peau, grave) et bak (au bord, et aiguë). Il appartient à la famille des membranophones et plus précisément des tambours en gobelet répandus en Asie, Europe de l'Est et Afrique. Bien qu'il y ait des similarités entre tous les instruments à percussion de cette forme, les techniques utilisées pour jouer le tombak sont probablement les plus élaborées.

Le nom zarb serait d'origine arabe ce qui explique sans doute la préférence actuelle des iraniens pour le nom tombak.

Le zerbaghali ou zirbaghali afghan en est une réplique un peu plus petite, aux rythmes plus syncopés.

Le tumbaknâri en est une version cachemirie en terre cuite.

Le tombak est l'instrument majeur d'accompagnement de la musique iranienne (le daf, d'origine kurde, ou le doyre, d'origine âzérie, ont un rôle plus restreint).

Facture

Le tombak est fait traditionnellement d'une seule pièce de bois de mûrier ou de noyer, même si l'on en trouve aussi en poirier (très rare), cerisier (très rare), frêne (aujourd'hui très utilisé) et même en aggloméré. Quel que soit le bois utilisé, on préfèrera celui ayant poussé dans un endroit sec (le mûrier d'Ispahan ou le noyer du Kermânshâh sont de bien meilleure qualité que leurs homologues du nord de l'Iran). Le corps peut comporter des sillons gravés, également utilisés dans la technique de jeu. Le pied est pratiquement cylindrique. La grande ouverture se trouve en haut et est couverte par la peau. La petite ouverture est la sortie du pied. Le corps est généralement égal en longueur au pied. La lèvre, au sommet du corps, est l'endroit sur lequel repose la peau. Elle est beaucoup plus fine que le reste du corps (environ 2 mm contre 2 à 3 cm pour l'épaisseur du corps). La peau est collée à l'asphodèle et l'on ne peut régler sa tension à l'aide de cordages ou de clés contrairement à beaucoup d'autres percussions. Les peaux de chèvres ou de veaux sont les plus anciennement utilisées, mais aujourd'hui la peau de chameau l'est beaucoup plus fréquemment.






_________________
Zarb ou Tombak 000_1455
Revenir en haut Aller en bas
http://un-petit-cafe.forumactif.com/#bottom
 
Zarb ou Tombak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raconte-Moi :: Histoire :: Histoire de... :: Musique :: Type d'instrument-
Sauter vers: